• février 16, 2017
    PAR Magouille

Pause-oiseaux au Teich

Quand la mer est pleine, les oiseaux se réfugient dans le fond du Bassin d'Arcachon. C'est le meilleur moment pour venir les observer dans la réserve du Teich. Ils repartent chercher à manger quand la mer redescend et qu'ils peuvent aller fouiller la vase pour trouver leur pitance.

Forcément, quand nous nous sommes rendus à la réserve, c’était marée basse. Les oiseaux étaient tous partis. Et la buvette était fermée (pas de plan de repli, donc).

réserve du teich - bassin d'arcachon

Avec toute notre bonne volonté, on a quand même déambulé à travers les roselières pour chasser l’oiseau rare. Sur un parcours de 6 kilomètres, des cabanes d’observation permettent de se mettre à l’affût et d’observer les volatiles. Située à l’embouchure du delta de l’Eyre, la réserve sert de point de refuge aux oiseaux migrateurs.

Le cadre invite à la contemplation. A guetter en silence les oiseaux, cachés, le souffle légèrement coupé. Cigognes, hérons, grues et spatules blanches. En fonction de l’époque dans l’année, des flux migratoires (et de votre bonne fortune), les spécimens à voir sont variés.

Ces photos datent d’une balade de l’année dernière. J’avais envie de me replonger dans cette ambiance particulière. Nous avons vu peu d’oiseaux. Notre expérience était plutôt un epic fail, mais j’en ai tiré pour la prochaine fois des résolutions :

Le guide du fin observateur d’oiseau

  • des jumelles (on peut en louer à l’entrée)
  • un peu de planification (par ici les conseils pour choisir le meilleur timing)
  • du temps (comptez une demi-journée pour compléter le parcours en faisant un arrêt dans chaque point d’observation)
  • de l’argent pour l’entrée (environ 9 euros par adulte)
Commenter