MERRY
GRAPH

Les papillons monarques trouvent refuge au Natural Bridges State Park

Dimanche d’apprentis naturalistes ! Le week-end dernier, nous avons été observer le retour migratoire des papillons monarques dans un parc protégé, à l’Ouest de Santa Cruz. Petit compte-rendu…

Natural Bridges State Park

Le parc s’ouvre sur une plage bordée de falaises. Au-delà de la plage s’étend un bois d’eucalyptus, formant quelques combes. Pas de doute : c’est un refuge confortable pour papillonner tout l’hiver. C’est le seul parc protégé dédié aux monarques en Californie. Il offre au grand public une zone d’observation délimitée. Le bus n°20 nous y a amenés, du centre de Santa Cruz.

Ce jour-là le parc célébrait avec des animations le jour du retour des papillons. On s’est donc plus retrouvés empêtrés dans les grappes de familles que dans les grappes de papillons. On reviendra en novembre, qui a l’air d’être le mois idéal pour observer les monarques.


Hibernation dans les sapins et les eucalyptus

Le papillon monarque est un papillon migratoire orange, aux ailes cernées de noir et tachées de blanc. Il migre des plaines du Canada et du centre des Etats-Unis, jusque vers le Sud, en Floride, Californie et au Mexique. Il échappe aux vents d’hiver et au gel en trouvant des cieux plus cléments.

Avec ses congénères, il se réfugie par colonie entière dans les arbres : sapins et eucalyptus. Au parc Natural Bridges en particulier, ce sont les eucalyptus qui lui servent de perchoirs. Le nectar des fleurs qu’ils donnent en hiver leur permettent de se nourrir. A la fin de l’hiver, il reprend sa migration en sens inverse pour retrouver les plantes sur lesquelles il aime pondre : les laiterons (des fleurs jaunes, qui ressemblent aux pissenlits). Pour un cycle d’un an, c’est environ 5 générations qui doivent se succéder.


(Vous pouvez cliquer sur les photos pour les voir en plus grand)

Commenter