MERRY
GRAPH
  • janvier 10, 2014
    PAR Magouille
    actu : mai 18, 2016

4

Adopter une route, c’est possible aux Etats-Unis

Nous étions intrigués par d’étranges panneaux verts en bord de routes, sur lesquels il est inscrit « Adopt a Highway », avec un petit coeur et un personnage qui ramasse des déchets.

C’est à partir de ça que nous avons fait une découverte : aux Etats-Unis, on peut sponsoriser une route, figurez-vous. Une idée originale de financement de service public !



Le mécénat routier

Les Américains ont mis en place cette démarche pour déléguer la prévention des déchets à des organisations ou citoyens, tout en les valorisant. Ces derniers ont en effet la possibilité de voir leur nom affiché sur une section d’autoroute, comme vous pouvez le voir sur nos deux photos, prises en Californie.

Certaines entreprises ont d’ailleurs sauté sur cette aubaine pour bénéficier de publicité sur les routes. D’autres choisissent de sponsoriser une route en la mémoire d’une personne disparue dans un accident…

Cette démarche a toutefois déjà soulevé quelques controverses, avec l’adoption ou la tentative d’adoption de certaines parcelles d’autoroutes par des groupes nazis ou le Ku Kux Klan.

Le réseau d’autoroutes aux US

Le réseau autoroutier américain couvre quasiment 260 000 kilomètres de route. Pour vous donner une échelle de grandeur, il est 20 fois plus vaste que celui de la France. La plupart des autoroutes sont sans péage. Bon à savoir pour votre vocabulaire anglais : une route à péage (toll road) est aussi appelée « turnpike ».

Les limitations de vitesse varient entre états ; attention donc à bien consulter les panneaux de signalisation. On appelle « interstates » les grands axes reliant plusieurs états. Sur ces grandes routes, la vitesse autorisée est souvent la plus haute possible, mais il est rare qu’elle atteigne les 130 km/h (80 mph), comme en France. Le plus souvent, cette vitesse n’est autorisée que dans certaines zones de l’Amérique profonde, comme en Utah ou au Texas.

Pensées

  1. Super, merci pour l'article !
    Je me suis toujours demandé ce que voulait dire ces panneaux (sans trop prendre la peine de chercher bien sûr …!!!!)

  2. Hé hé ! De rien J'avoue qu'après trois mois d'intrigues à voir des panneaux à petits coeurs au bord des routes… fallait s'attaquer au problème !!
    – Magouille

  3. Coucou! ♥.
    J'aime beaucoup le principe de ton blog, qui permet de nous faire découvrir une multitude de choses. Comment se déroule ta vie, là-bas? Tu es très forte en anglais (enfin, tu es partie avec un très bon niveau d'anglais?). J'ai tellement hâte de partir voyager aux quatres bouts du Monde, les blogs comme le tien ne font que renforcer cette envie.
    Je te fais des bisous de France,
    Eléanor du blog Baignoire-Artistique.

  4. Merci pour ton petit message ! Ca fait plaisir Si tu as envie de voyager ou de vivre à l'étranger, faut se lancer dès que tu en auras l'occasion ! C'est une expérience unique à vivre. Tout se passe bien là où je suis, et je dirai qu'une fois que tu as pris tes marques, c'est aussi plus facile de se débrouiller en anglais. Je ne pense pas forcément qu'il faille un super niveau d'anglais. A mon avis, il faut avant tout un sens de la débrouille et de l'adaptation !
    A bientôt par ici ou ailleurs
    Magouille

Commenter