💼
  • 30 Avr 2017
    par Magali

💭

La vie d’une rose

Nouvel épisode dans ma thérapie créative. Ce mois-ci, j'ai réalisé un petit projet : suivre en photographie l'évolution d'un bouton jusqu'à sa floraison. Un exercice rigolo pour explorer les angles d'un même sujet.

La série photo

Dans notre jardin, il y a un rosier qui fait des fleurs de folie. J’ai suivi en photographie l’évolution d’un bouton jusqu’à sa floraison. Sous le soleil, sous la pluie, au petit matin, ou à l’heure de l’apéro. Une photo par jour, pendant plus d’une semaine. Voici en images la vie d’une rose :

photo de rose orange

La couleur de ce rosier est surnaturelle : d’un rose orangé très joli, presque outrancier au coucher du soleil. Les photos ne vous le disent pas, mais il sent en plus trop bon. On dirait finalement que j’ai shooté des fleurs différentes, mais non c’est la même sur chaque photo.


Les coulisses

La photo macro

Cet exercice m’a permis de déconstruire un gros cliché : la macro, c’est trop easy. Histoire de goût et d’habitude, car ce que je prends le plus souvent, ce sont des photos de paysage. Je photographie super rarement en macro.

* ce qui déjà n’est pas facile 😉

Dans l’idée (vague) que j’en avais, il suffisait juste de s’approcher très très près de son sujet en évitant de rentrer dedans avec son objectif*. Le changement d’échelle n’est finalement pas évident.

Les trucs à retenir

  • jouer avec l’ouverture/fermeture du diaphragme : comment faire pour faire rentrer un maximum de lumière sans rendre flou une partie de mon sujet ? Le conseil de base des macrophotographes, c’est de fermer à fond le diaphragme et d’utiliser le flash. Mouais, la lumière naturelle pour un sujet naturel, c’est bien non ? J’aime bien les astuces du blog Aube Nature.

  • utiliser un trépied : c