• 14 Oct 2013
    PAR Magouille
    actu : 18 Mai 2016

1

Le jour où je suis devenue blonde en partant 9000 kms plus à l’Ouest

Il s’est produit un phénomène étrange, en prenant l’avion pour partir en Californie… je suis devenue blonde. Non point que le soleil m’ait déjà parée de la mèche surfeuse. Non. Je suis devenue blonde de l’intérieur.* 6 preuves des effets secondaires de l’expatriation aux USA :

gif lol cat

1. Les gens me parlent et je ne sais que répondre « aaahaaaahh »
Ma Fausse Excuse : Parce que je veux leur montrer que je suis sympa.
Le Vrai Du Vrai : Parce que je n’ai rien compris. Les Américains sont « waaay too hard to understand ». Va falloir habituer l’ouïe, et choper un sens de la répartie fissa.


robinet etats-unis
2. Je vais prendre une douche et ne sais pas mettre l’eau en marche
Ma Fausse Excuse : (après 17 heures de voyage…) « Oh je n’avais tant envie que ça de la prendre cette douche. »
Le Vrai Du Vrai : Non, malgré les apparences (cf. image ci-contre), ceci n’est vraiment pas un robinet. Vous aurez beau le tourner jusqu’à le dévisser. Vous aurez beau vous déchaîner à le pousser. Rien n’y fera. L’eau ne coulera pas. Car aux Etats-Unis, il faut TIRER le bidule. Et FORT. Très très FORT.


rideau USA
3. Je me démène pendant 10 minutes pour remonter un rideau (oui, un rideau)
Ma Fausse Excuse : « Oh il est plus joli fermé, et y a trop de lumière dehors. »
Le Vrai Du Vrai : Si vous voyez un rideau enrouleur comme celui ci-contre, un seul conseil : fuyez ! C’est la prise de tête assurée pour le remonter. Il faut tirer un peu, mais pas trop, attendre et hop, le faire remonter. Ca, c’est la théorie. En pratique, chaque rideau a son propre caractère. Certains sont dociles, d’autres plus têtus. Avec moi, ils sont tous revêches.


poignée de porte
4. Aux Etats-Unis, je n’arrive plus à ouvrir ni fermer les portes
Ma Fausse Excuse : On est toujours dans le même hémisphère qu’en France, mais tout tourne à l’envers.
Le Vrai Du Vrai : Les serrures sont parfois montées dans le sens inverse à celui auquel on est habitué, nous les Européens. Les poignées de portes peuvent tourner dans les deux sens. Parfois l’eau chaude est du côté de l’eau froide. Ainsi de suite !



5. Je prends le bus et je ne sais plus comment descendre
Ma Fausse Excuse : « Oh, c’est pas grave si je descends pas tout de suite… je suis là pour visiter. »
Le Vrai du Vrai : Les câbles situés tout le long du bus, à l’intérieur, ils sont pas là pour faire joli. Il faut tirer dessus pour demander l’arrêt du bus. Pour descendre, il faut pousser les portes (elles ne s’ouvriront pas sur commande ;)).


6. Je suis au volant de la voiture et je ne trouve pas les feux de signalisation
Ma Fausse Excuse et Le Vrai du Vrai : « Ah (cri de terreur) ! Il est où le feu vert que je dois regarder ? » Et ben, en principe, il est placé de l’autre côté du carrefour, en face de vous. Avec leurs pick-ups et autres engins énormes, les Américains ont besoin d’horizon pour voir les feux rouges.


Heureusement, il n’est rien arrivé à Trublion. Sa grande perspicacité m’éclaire au quotidien. Et jour après jour, j’ai l’impression d’avoir un peu plus d’éclairs de génie. Mais j’oubliais : je sursaute en entendant les sirènes de pompier. Ben quoi ? Ca fait peur…

Article par Magouille
* Mes amies blondes, ceci est bien entendu un billet d’humour.

Tous les articles expatriation (plus sérieux)
Commenter




1 réaction
  1. J'adore !
    J'ai connu ça le coup du robinet, on a du faire monter qqun de l'hotel parce qu'on ne comprenait pas comment ca fonctionnait ! Moment de solitude assuré!