💼
  • 2 Avr 2015
    par Magali

💭

Vivre aux USA

Ca sonne comme 4 mots magiques : partir vivre en Californie. Les palmiers se mettent en place dans ta tête, le sable fin, les forêts de séquoïas, les maisons en bois, les murales colorées, les cafés à la mousse de lait dessinée. Tu visualises ?

Plus de 50 000 Francophones vivent sous le soleil californien. San Francisco et Los Angeles attirent les forces vives. Deux grosses villes aux ambiances opposées. A quoi ressemble leur vie ?

« Et moi, qu’est-ce qui m’attend en partant là-bas ? »

Des points d’interrogation auréolent les clichés flashy. C’est grisant et pressurisant. J’ai été à cette place. Aussi secouée qu’une boule de neige. La tête remplie d’images à la fois très détaillées et très floues. Et puis, je l’ai fait.


Le saut de l’ange

Paris. 9000 kilomètres avec 4 bagages et 1 visa. Santa Cruz.
1 translation express en 3 mois. 1 expatriation de 2 ans.

I ♡ TRAVEL
« Les amis, je démissionne, je vais vivre dans une petite ville de Californie, au bord de la mer et au pied des montagnes, à 120 km de San Francisco. »

Simple ? Non. En vérité, il a fallu démêler tout un sac de noeuds administratifs, réussir le Tétris pour ranger nos affaires (celles avec lesquelles on partait et celles qu’on laissait derrière nous – soit 99% d’entre elles), et survivre à 12 heures d’avion après 3 mois intenses de préparation.


Mode d’emploi


1. Trouver comment partir

  • Gagner la green card à la loterie 🍀
  • Suivre un plan de mobilité internationale au sein de ta boîte
  • Trouver un « sponsor » : un employeur qui te soutiendra pour ton visa
  • Partir avec un visa étudiant
  • Monter ton propre projet entrepreneurial (visa investisseur)
  • Suivre quelqu’un qui part (il faut se marier ou être marié 👰)

2. Gérer les trucs « relous »


3. S’adapter à un quotidien étonnant 😳



La vie en Californie

J’ai a-do-ré. Mais il a fallu bien 6-10 mois avant d’en profiter pleinement. C’est un point dont j’aurai aimé avoir conscience avant. Bien-sûr, on ne peut jamais savoir à l’avance comment va se passer une telle aventure.

Si tu n’avais qu’un billet à lire pour en savoir plus, c’est celui-ci


reflet du Half Dome à Yosemite dans mes lunettes
Yosemite si petit dans mes lunettes ! Ce que j’ai le plus aimé, en vivant aux USA, c’est de pouvoir voyager.

Pour en savoir plus


Notre aventure en bref :


Sur la vie là-bas, on me demande souvent :

  • Les Américains sont sympatoches ou pas ?
  • L’anglais, c’est dur à gérer ? Oui, mais ça s’améliore. Mes conseils.
  • C’est vrai qu’il fait beau tout le temps ? Point sur la météo.
  • C’est comment la vie dans une petite ville américaine ? A ça.
  • Peut-on survivre sans voiture ? Oui, mais pas partout.

Le bilan

Cette expérience a changé ma vie. Ca sonne comme un drame de soap opera, dit comme ça. Générique de Santa Barbara 📺🎶 Mais c’est au plus près de ce que je ressens.

Est-ce que ça a été facile ? NON.
Est-ce que ça valait le coup ? Oui et RE-OUI.
Est-ce que tu le referais si c’était à refaire ? OUI, mais avec un flôt de sagesse en plus.

Tu pars ?

Il n’y a pas de vérité absolue, pas de chemin unique. C’est le propre d’une expatriation : se forger une expérience sur le terrain. Comme les Américains disent souvent : « we »ll figure it out ». On verra bien, on trouvera une solution.

Trouver sa voie pas-à-pas, c’est bien. Si quelqu’un te tend la main, c’est mieux. Ca a été la motivation de mon blog que j’ai ouvert au début de mon expat : partager mes expériences avec les autres pour être moins dans le brouillard. Non, tu n’es pas seul(e). Je suis là aussi. #teamsoutien

Raconte moi ton expérience dans les commentaires. Pourquoi as-tu envie de partir ? Quel est ton projet ? Qu’aurai-tu envie de dire aux gens dans le même bateau que toi ?

Bonne aventure à toi ✌️