Voyage en terres indiennes

Les Amérindiens, ou « Native Americans » comme on les appelle aux US, font partie de la part d’ombre de l’histoire américaine. C’est un sujet à aborder avec des pincettes. On était donc assez curieux, lors de notre trip dans le sud-ouest américain, de passer en territoire indien. Entre mythe, clichés et réalités, on avait envie de se faire une petite idée.
drapeaux indiens USA indian flags

Monument Valley, terre sacrée

Immortalisée dans La Chevauchée fantastique de John Ford, ou encore Il était une fois dans l’Ouest de Sergio Leone, la Monument Valley n’a plus à se présenter. Elle se trouve en plein dans la Navajo Nation. C’était magique de la traverser. On a vécu ça à fond : on était les seuls à rouler sous 40°C de chaleur, les fenêtres ouvertes, sans clim’. Croyez-nous : on a bien eu chaud.

monument valleymonument valley road trip usamonument valley etats-unismonument valley noir et blanc
On a été quand même un peu refroidis par l’affluence touristique. Au camping, l’accueil (par des Natives) se faisait à la chaîne. On s’est retrouvés au milieu d’une colonie de vacances d’ados français. Au final, on n’a pas eu le temps d’entrer dans le parc pour faire la piste sillonnant la vallée (a-t-on manqué quelque chose ?).

A goûter : le navajo taco
C’est une galette de pain frit garnie d’haricots et de crudités. C’est plutôt bon, ça rassasie bien On peut en manger dans la San Juan Inn, un resto-motel au bord de la rivière San Juan, à Mexican Hat, près de la vallée.

roche monument valley

Navajo Mountain, le « coeur de la Terre »

Un endroit qu’on a beaucoup aimé, car il nous a surpris, c’est le long de la Navajo Mountain, dans l’Arizona, via la route 98. Les paysages étaient magnétiques. Il y avait quelque chose d’inexplicable dans l’air. Quelques maisons de Navajos posées là. Plus loin, un tipi, posé au milieu de nulle part. Personne sur la route… Et la montagne qui se perdait dans un brouillard de chaleur.

navajo land road 98maisons navajo USAtipi indien
La Navajo Mountain est un endroit particulier pour les Indiens. La tribu Hopi l’avait appelé le « coeur de la Terre ». Au 19ème siècle, lorsque les Yankees ont repoussé les Indiens vers l’Ouest américain pour qu’ils s’installent sur des zones clairement délimitées, ça a été l’un des premiers sites où les Navajos se sont installés.

L’héritage des Indiens en Amérique

balcony house mesa verde national park colorado usaL’héritage laissé par les premiers occupants d’Amérique du Nord n’est que peu visible dans les paysages d’aujourd’hui. Et pour cause : leur mode de vie était très lié à la nature, avec laquelle ils cherchaient à vivre en harmonie. On trouve des traces historiques de ci de là, mais il faut bien aller les chercher.

A Capitol Reef, en Utah, on a badé devant de rigolos pétroglyphes, des dessins faits sur la roche par les Amérindiens entre le 7ème et 16ème siècle.

A Mesa Verde, dans le sud du Colorado, on a vu des habitats troglodytes ; la visite guidée de la Balcony House était chouette à faire (image ci-contre). Pour en savoir plus sur l’histoire du coin, vous pouvez visionner ce reportage à la Indiana Jones.

Plus que la topographie, c’est la toponymie qui porte le gros héritage – subtil, hein. Vous saviez que des milliers de villes et villages, des centaines de comtés, des centaines de rivières et de montagnes, ainsi que 25 des états portaient des noms d’origine indienne ? Si vous partez à l’aventure en terre américaine, amusez-vous à les noter. Il y en a plein ! Exemple dans le Colorado qui compte de nombreux monts aux noms indiens :

shavano mount tabeguache peak colorado
Article lié :
Commenter




8 réactions
  1. Monument Valley … un sacré souvenir ! On n'a pas non plus eu le temps de faire un tour en 4*4 dans le parc mais on a parcouru le seul sentier de randonnée à pieds, Wildcat Trail, je crois qu'il s'appelle. Tous seuls dans le désert, c'était top ! Je ne sais pas toi, mais j'ai été un peu frustrée dans mes différents voyages du peu d'informations sur les amérindiens. Comme tu dis, c'est un sujet à prendre avec des pincettes.

  2. Wow! C est superbe, encore un endroit a rajouter sur ma liste;-) Magnifiques photos!!

  3. Oui, je plussoie à 100%. J'aurai aimé plonger un peu plus dans leur univers, comprendre leur mode de vie d'aujourd'hui. Mais c'est compliqué aux Etats-Unis, c'est comme s'il y avait une barrière étanche. Ado, j'ai eu la chance de faire un voyage de classe au Canada. La prof organisatrice avait concocté un super programme, et nous avait emmenés dans une réserve. Un Native avait partagé avec nous son histoire, sa vision, ses croyances… j'en ai gardé un vrai souvenir. Dès lors qu'on rentre dans le circuit touristique, je pense qu'il est difficile de faire ce genre de rencontres, malheureusement.

  4. Merci Virginie ! Je pense que c'est pas mal d'y aller "hors saison" si tu peux. Ca doit être génial de le faire quand il y a moins de monde

  5. Les paysages de ces contrées sont très beaux !

  6. Oui… et c'est vraiment tellement différent de ce qu'on a l'habitude de voir en Europe !

  7. Bonjour !
    Quel plaisir de lire vos articles sur votre voyage dans l'ouest, ça nous rappelle de bons souvenirs ! Nous avons fait un road-trip cet été, avec presque les mêmes étapes que vous, et nous ommes EVIDEMMENT passés par Monument Valley. A propos de votre interrogation sur l'intérêt de faire la piste dans la vallée, je ne peux que vous répondre que ça vaut le coup ! C'est le meilleur moyen, je pense, de s'immerger complètement dans ce paysage. Les panoramas sont grandioses, et même en haute saison, on a souvent l'impression d'être seuls au monde. Et que dire des couleurs au soleil couchant… Par contre, attention à y aller avec un véhicule approprié, la piste est en sable tout du long, et la descente au début est un peu délicate. Bref, c'est un de nos plus beaux souvenirs !
    (Et même impression mitigée que vous sur l'accueil des Navajos…)
    Au plaisir de lire la suite de vos aventures en Californie !

  8. Merci Clochette ! Très intéressant d'avoir ton éclairage sur la Monument Valley ! Avec la petite voiture qu'on avait louée, on aurait ramassé la poussière, je pense… C'est bon à savoir pour les voyageurs qui passeraient par là en tout cas ! Merci