MERRY
GRAPH

Faune californienne : le pélican brun

Après vous avoir causé baleines et papillons, nous poursuivons nos découvertes du monde animal local avec, cette fois-ci, les pélicans bruns.

Cet oiseau à long bec se rencontre à foison sur la côte. La baie de Monterey est décidément un refuge pour nombre de petites et grosses bestioles, qu’elles volent, rampent ou nagent.



Petit, mais costaud ?

On ne trouve le pélican brun (brown pelican) qu’en Amérique. C’est un petit pélican qui plonge dans l’eau pour se rassasier en poissons et crustacés, avec un goût prononcé pour les anchois et les crevettes. Comme vous pouvez le voir en photo, il se déplace en troupe.

Quelques chiffres étonnants :
  • Il peut vivre jusqu’à 40 ans !
  • La poche de sa gorge peut contenir jusqu’à 7 litres d’eau.

Attention : espèce fragile

Alors, coriace l’oiseau ? Pas vraiment… Il revient de loin. Autrefois chassé pour ses plumes, exterminé par les pêcheurs, il a frôlé le déclin à partir des années 60 à cause de l’utilisation massive de pesticides contaminant les poissons (et donc leurs prédateurs).

Proclamé espèce en danger dans les années 70, il a depuis réussi à remonter la pente puisqu’il a été enlevé de la liste fin 2009. Toutefois, les associations de protection des oiseaux le gardent sous haute surveillance.

Spots d’observation

Amateurs de volatiles, si vous souhaitez observer de près des pélicans bruns, il vous faut aller vers les coins à falaises, où ils se regroupent. De ce que nous avons vu pour l’instant, les meilleurs endroits à Santa Cruz pour contempler la bête sont :
  • Natural Bridges State Beach (immanquables sur les rochers au bord de la plage)
  • Promenade littorale de Natural Bridges jusqu’au phare (très jolie balade à faire si vous êtes à Santa Cruz)



Envie de nous suivre sur les réseaux sociaux ? Rendez-vous sur  Facebook, Google Plus, Twitter, Hellocoton, Geo ou Pinterest.

Commenter