MERRY
GRAPH

En route ! Monterey et Big Sur


Pour nos fêtes de fin d’année aux USA, nous sommes partis en mini road trip entre amis. Nous avons consacré 4 jours à sillonner les routes californiennes, de Santa Cruz à la Death Valley. Le premier jour de notre voyage, nous sommes descendus vers le sud, sur la route 1, le long de la côte Pacifique. Vous vous imaginez des côtes bordés de plages lisses ? Détrompez-vous ! Le bord de mer californien est à la fois sauvage et mystérieux. On se croirait parfois en Bretagne, parfois en Islande. Big Sur est impressionnant à découvrir.


Jour 1 du road trip

  • De Santa Cruz à San Simeon
  • 146 miles de route
  • Arrêt à Monterey
  • Découverte de la route panoramique « 17-Mile Drive », de Monterey à Carmel
  • Passage par Big Sur
  • Randonnée d’une heure et demie dans le Pfeiffer Big Sur State Park (Valley View Trail)
  • Nuit à San Simeon dans un motel face à la mer (le San Simeon Lodge, très bien)

Monterey

De Santa Cruz, nous avons roulé jusqu’à Monterey par la Highway 1. Calme station balnéaire, c’est le point de clôture de la baie de Monterey, qui s’étend vers le nord, jusqu’à Santa Cruz. On a pris l’air au Lover’s Point Park, très joli.


Spanish Bay

Nous avons pris la direction de Carmel, en passant par la 17-Mile Drive (attention, péage à l’entrée : 10 dollars). C’est la route panoramique, qui longe le bord de la péninsule de Monterey. Des plages proprettes, des resorts, un golf, des villas luxueuses… c’est loin d’être le coin le plus authentique et sauvage de la journée. La route nous amène jusqu’à Carmel, l’ancien bastion de Clint Eastwood, tiré à quatre épingles. Il y avait beaucoup de monde. On a filé vers le sud sans s’arrêter.

Big Sur

Côtes sauvages, vous voilà ! La route en lacets surplombe la mer. Elle paraît toute petite, en comparaison avec les reliefs massifs que l’on contourne. On comprend vite pourquoi les colons espagnols ont nommé cette région « el país grande del sur » (le grand pays du sud). Le voile de brume rend les vues mystérieuses, voire dramatiques. Big Sur, c’est une ambiance unique. De nombreux artistes s’y sont perdus, en quête d’inspiration.


On a profité du Pfeiffer Big Sur State Park pour explorer un court chemin de randonnée : le Valley View Trail (environ 2 miles aller-retour). Il monte gentiment jusqu’à un point de vue sur les montagnes, et permet d’aller jusqu’à la (petite) cascade Pfeiffer Falls. Il faisait chaud, l’air était sec. On se demandait vraiment comment c’était l’été…


Pour finir notre journée en beauté, nous avons observé le soleil se coucher sur le Pacifique. Un grand classique à ne pas manquer lorsqu’on voyage en Californie… A la nuit tombante, nous avons poursuivi notre route jusqu’à San Simeon, dans un hôtel face à la mer, notre étape pour la nuit.


A lire aussi :

Pensées

  1. Wow… C'est magnifique! (Sur une de tes photos, j'ai cru qu'il y avait un serpent géant haha!)

  2. J' y suis allée il y a quelques années (Carmel, Monterey et un petit bout du Big Sur) c'est magnifique… sur la côte….

  3. Ah non, on a pas encore eu la chance de voir un serpent ! Peut-être que ça ne saurait tarder ?

  4. C'est une belle balade à faire quand on passe en Californie, c'est clair !

  5. Je ne te le souhaite pas^^

Commenter