Glass Beach, une plage de verre qui perdra bientôt son nom


Lors de notre récent voyage en Californie du Nord, on a fait étape à Glass Beach, une plage de verre poli inédite dans le MacKerricher State Park, à Fort Bragg. Sur le Web, Glass Beach fait rêver.

Dans la réalité, elle est beaucoup moins glamour : elle est issue de la pollution humaine, et surtout, elle est train de disparaître par petits bouts – toujours sous l’action humaine. On peut trouver ça ironique ou désespérant… on vous laisse vous faire votre propre opinion.


Un héritage improbable de la pollution

Cette plage de verre est issue de 60 ans de pollution, à une heure où les gens de Fort Bragg en Californie balançaient leurs déchets sur la côte (électroménager et automobiles y compris). La plage a été dépolluée à partir des années 90. Surprise improbable : il est resté une foultitude de bouts de verre de toutes les couleurs, polis et recrachés par la mer. Inédit, hein ? Les bleus viendraient par exemple des flacons de pharmacie ; les rouges, des feux arrière des autos.
Glass Beach, Fort Bragg, Californie, USA

Glass Beach en passe de disparaître

Pour son côté atypique, Glass Beach a gagné un large attrait touristique. Mais c’est là qu’un autre phénomène s’est produit : la collecte des petits bouts de verre multicolores, malgré tout interdite. Les visiteurs viennent spécialement avec des sacs pour en faire la cueillette, sans avoir l’air de se soucier du fait qu’ils contribuent petit à petit à faire disparaître la plage. Encore plus invraisemblable : constatant que la plage disparaît, certains partagent le « bon plan » (sur Yelp par exemple) en soulignant qu’il faut se dépêcher pour aller en ramasser.
Glass Beach disparaît

Les locaux ont ainsi vu l’épaisse couche de verre poli se réduire à peau de chagrin. Beaucoup des photos impressionnantes qui circulent encore ne ressemblent hélas plus à ce qu’on peut voir aujourd’hui en vrai. Nous, on a accompli notre acte de bravoure de la journée : on en a ramassés pour les voir de plus près, et puis on les a re-déposés… pour les prochains visiteurs. Si jamais vous passez par là, vous nous direz si vous les voyez

– Résumé de notre parcours sur la North Coast californienne –
Commenter




6 réactions
  1. C'est vraiment étonnant!

  2. On peut malheureusement voir ces petits bouts de verre sur beaucoup de plages, puisque des morceaux de verre (souvent des bouteilles de bière) finissent toujours par s'y échouer. Quand j'étais petite on aimait bien aller en ramasser avec mon père sur les grandes plages de la côte d'Opale, et on les collait sur de grosses bouteilles en verre, l'effet était vraiment joli et c'était au final du recyclage. Depuis quand je vois des bouts de verre polis sur une plage je lui en ramène toujours un.

    Je ne sais pas si c'est si dommage que ça que les gens les ramassent, c'est moins beau/impressionnant mais au final ils dépolluent ce qu'ils ont pollué, la plage reprendra ainsi son aspect d'origine.

  3. Tout à fat incroyable cette plage !!! J'ignorais son existence. Perso, j'aurais fait comme toi, ramassé quelques bouts de verre pour les reposer ensuite, mais l'irrespect des gens se dépéchant de les emporter en toute conscience du fait de contribuer à la disparition de ce site inédit me rend dingue.

  4. Je viens du Sud-Ouest, où l'hiver, les plages se retrouvent jonchées de plein de déchets en tout genre. Et j'ai aussi de super (aussi bizarre que cela puisse paraître) souvenirs de jours d'hiver passés à ramasser des trucs bizarres

    Tu as raison, c'est ce que je me disais aussi. Quelque part, les ramasseurs continuent l'opération de dépollution (sans vraiment s'en rendre compte). C'est sans doute pour ça que les rangers du parc dans lequel est la plage ont cessé de courir après eux. Mais en revanche, je me dis que les gens feraient sans doute pareil si la plage était 100% naturelle…

  5. Des images d'elle (version il y a quelques années) circulent pas mal sur Pinterest ou dans les dossiers "plages les plus insolites du monde". Je ne sais même pas si les cueilleurs ont vraiment conscience de ça… finalement, ça aurait été intéressant de leur poser la question : "mais pourquoi ?"

  6. En effet c'est impressionnant qu'il y ait autant de morceaux de verre sur une plage ! Et c'est vraiment dommage que les gens n'apprennent pas à respecter l'environnement…