💼
  • actu : 26 Jan 2018
    par Magali

2 💭

Bordeaux l’hiver

A cette heure où je vous écris, il pleut des trombes sur Bordeaux. L'influence océanique se fait bien sentir sur notre ville du bord de l'Atlantique. Les bottes n'ont pas le temps de sécher. Les parapluies ont peu de répit. La Garonne est gonflée à bloc. Ce billet est pour moi l’occasion de vous partager des bouts de ma ville en hiver.

les jolis toits de Bordeaux l'hiverBordeaux en hiver : qu'importe la saison le miroir d'eau est aussi beau

L’hiver et moi, ça a toujours été une histoire difficile. A Paris, le froid avait sur moi un effet redoutable. Mes amis savaient qu’il fallait régulièrement me ranimer avec un coq au vin, histoire de me faire tenir. J’ai vécu un an à Amsterdam, j’ai une image de moi bloquée sur un pont à bicyclette par un vent glacial – à jamais.

Mon premier hiver en France, à mon retour de Californie, a été pénible. Le second, je l’ai passé en compagnie d’une bouillotte curieuse mais sympathique : ma fille. Ce troisième hiver, je l’ai abordé avec un réel enthousiasme – assez douteux.

Bordeaux Hiver_06
Tiens, et si on allait faire du paddle ?

J’ai eu un coup de foudre avec l’hiver californien. Visiter la Death Valley en lunettes de soleil, découvrir le fog de SF avec un bonnet de hipster, se baigner dans une piscine à minuit le soir de Noël à San Diego ? Oh oui ! J’ai eu froid en Californie, mais dans des conditions honorables (et mémorables). Se réveiller un matin de décembre dans la beauté du désert de Joshua avec sa couverture gelée (en double épaisseur sur un duvet et trois pulls), ça n’a pas de prix.

L’idée de repasser mes hivers en France m’avait refroidie. Heureusement l’hiver à Bordeaux, c’est pas si terrible. Rien ne m’empêche de boire de la sangria. Pas de bain de minuit à Noël, mais il y a les Antilles de Jonzac. L’espoir de quelques après-midis en pull au soleil fait tenir. En vérité, la douceur des hivers bordelais m’a réconciliée avec l’hiver tout court.

Hiver
un jour de soleil sur le Bassin d'Arcachon en hiveroui, à Bordeaux, l'hiver, il faut porter un manteau
Bordeaux en hiver
balade entre deux averses sur les quais de Bordeaux

Bordeaux, c’est le Seattle français. L’hiver, c’est humide. C’est la pluie. Ce n’est pas aussi déprimant que dans The Killing ou Heavy Rain (des univers où des cordes d’eau assorties d’un épais brouillard donnent l’idée d’un monde perpétuellement angoissant et où vos nerfs en pelote ne se déroulent jamais). Trublion s’encape tous les matins des pieds à la tête pour enfourcher son vélo. Il a peut-être une version différente.

La pluie adoucit les températures. Ca fait trois hivers à Bordeaux que je passe sans gants. On a le luxe de se dire “ce serait bon d’avoir froid”. J’entends l’eau couler dans les gouttières et sur le toit. Je suis bien sur mon canapé en train de bouquiner. Je rêve de ski, de neige, de fondue savoyarde.

Est-ce corrélé ? J’ai développé une hiver-mania : l’amour de la boisson chaude, le culte des bougies, le travail en poncho, la lecture cosy calée dans mon canapé, les raclettes en série entre amis, les pulls à tête de rêne. Finalement, l’hiver c’est pas si dur, ça peut même être sympa. Un peu plus et je collectionne les décos de Noël.

une promenade près du cours d'eau de Fongravey, le parc de BlanquefortBordeaux - un bel immeuble ancien près de la Place de la Boursevue sur les Quinconces depuis la Garonne
(le cirque est aux Quinconces en ce moment ; là, entre les roseaux, on aperçoit un chapiteau)

Bordeaux l’hiver, c’est bon. Bondés l’été, tout le littoral et le Bassin d’Arcachon prennent un autre visage l’hiver, plus sauvage. C’est l’occasion de partir à l’aventure.

Que faire à Bordeaux en hiver ?

  • se réconforter au chaud avec un brunch comme celui de Plume Bakery & Coffee
  • faire des réserves de canelés au marché de Noël sur les allées de Tourny (en décembre)
  • déguster des huîtres sur le Bassin et se balader dans les villages ostréicoles
  • partir à l’assaut des villes balnéaires désertées comme Soulac
  • profiter de l’ambiance brute de l’océan en hiver
  • prendre un bol d’air dans les réserves naturelles : l’étang de Cousseau, les prés salés d’Arès
  • s’évader dans les Pyrénées pour se rouler dans la neige
vue d'hiver sur la Cité du Vin à Bordeauxpanorama d'hiver sur Bordeaux, dans le brouillardpromenade dans un parc à Lormont, près de BordeauxBordeaux l'hiver : un rayon de soleil qui perce au-dessus du Pont de Pierre
(et puis guetter les rayons de soleil…)

Commenter




2 réactions
  1. Bordeaux est une très belle ville dont j’ai un excellent souvenir et c’est très joli en Hiver !

    • Merci de ton commentaire Poppy 🙂 (et chouette que Bordeaux t’ait plu !)

      Magouille