MERRY
GRAPH

Tout petits à l’ombre des séquoias

Avant d’arriver aux Etats-Unis, on rêvait de voir des séquoias en vrai. Enfin, j’avoue, surtout moi, Magouille… Il y a des choses parfois banales qu’on garde longtemps en mémoire. Moi, c’était un livre pour enfants sur les arbres, dans lesquels j’avais lu qu’en Amérique du Nord, il y avait ces arbres monumentaux que n’arrivait à enserrer qu’une douzaine d’hommes main dans la main, et dans lesquels on avait parfois creusé des routes pour faire passer des voitures. Gamine, ça me paraissait extraordinaire et fou ! Maintenant, je vis tout près de forêts entières de séquoias. C’est encore plus fou à imaginer.


Les forêts en Californie

Plus de 60% de Californiens auraient déjà embrassé un arbre avec leurs bras. Cela nous a fait sourire que le guide Lonely Planet insiste autant sur ce chiffre. Pourtant, il illustre bien le fait qu’en Californie, on aime la nature. Depuis qu’on est arrivés, on comprend pourquoi : on ne cesse d’admirer les grands espaces naturels et la diversité des paysages de cet état. Il y a beaucoup de très belles forêts protégées par des parcs, comme Redwood National and State Park, National Sequoia Park et bien d’autres encore. Elles ne sont malheureusement pas toujours à l’abri des incendies ou des pillages : au début du mois de mars, le Redwood National a du fermer une route à cause de vol de bois sur de très vieux arbres.

Santa Cruz étant une petite ville, il est assez facile d’en sortir pour aller se promener dans la nature. D’ailleurs, techniquement, Trublion s’y balade tous les jours, avec son université dans la forêt. Sa chef l’avait prévenu : « si tu es un gars qui aime la nature, tu apprécieras de vivre à Santa Cruz ». Tout près de Santa Cruz, il y a le parc Henry Cowell, un beau parc de séquoias qui a la chance de conserver une zone de forêt primaire.


Henry Cowell Redwoods State Park

Santa Cruz étant une petite ville, il est assez facile d’en sortir pour aller se promener dans la nature. D’ailleurs, techniquement, Trublion s’y balade tous les jours, avec son université dans la forêt. Sa chef l’avait prévenu : « si tu es un gars qui aime la nature, tu apprécieras de vivre à Santa Cruz ». Tout près de Santa Cruz, il y a le parc Henry Cowell, un beau parc de séquoias qui a la chance de conserver une zone de forêt primaire.

Une courte boucle permet de découvrir cette forêt primaire. On entre dans un sanctuaire d’arbres de plus de 2 000 ans. Il fait tout de suite plus froid et un peu humide. On apprend tout un tas de choses : qu’il existe des séquoias albinos (dont le feuillage blanc manque de chlorophylle), que les séquoias ont une capacité de régénération très forte, ou qu’à partir d’un seul tronc peut se former toute une famille d’arbres.

Le parc est traversé de la rivière San Lorenzo, qui passe plus bas dans Santa Cruz pour se jeter dans l’océan. En suivant certains chemins, il faut passer la rivière à guet. On s’y était aventuré en plein mois de décembre avec nos amis Armelle et Florent, on avait déjà traversé la rivière pieds nus, c’était sympa (mais glacial !).


Caractéristiques des séquoias

En français, on n’a qu’un seul mot (séquoia) pour parler de deux espèces d’arbres similaires, mais bien différentes. Les Américains, eux, font bien la différence entre :
  • les « redwoods » (plus allongés et pointus à la cime, ils poussent près de la côte Pacifique),
  • les « giant sequoias » (plus larges et massifs, ils grandissent plus volontiers sur le versant est de la Sierra Nevada).
Ces deux types de conifères peuvent vivre quelques milliers d’années et atteindre plus de 100 mètres. Ils ont été découverts au milieu du 19ème siècle par les Européens. C’est un botaniste autrichien qui a donné le nom de « séquoia » en l’honneur de Ssiquoya, l’Indien qui a créé l’alphabet cherokee.



Pensées

  1. C'est vrai que c'est impressionnant !

  2. superbe !!

  3. Waw moi qui adore la nature je me plairais certainement là-bas! Tu me vends du rêve!

  4. J'ai juste vu un tronc… au Musée d'histoire naturelle de NY et c'était déjà impressionnant, je n'imagine pas en vrai !

  5. Une fois dans la forêt, on a aussi l'impression de ne voir que des troncs… Mais c'est effectivement impressionnant et superbe à voir. Et puis, ce que je retiens, c'est vraiment le froid que l'on ressent en entrant dans la forêt primaire. On se dit : "waouh, ça c'est vraiment une forêt" Merci à toutes pour vos commentaires et à bientôt ici ou ailleurs !

  6. Je vais être hors sujet mais bon, je viens de jeter un coup d'oeil rapide sur ton autre blog, notamment ton article sur le blogging slow tempo. Ben tu vois magouille.net m'a tout l'air d'être une pépite, tu écris super bien et j'aime beaucoup ta façon d'analyser les choses.

    A+

    Fafa

  7. Je réponds avec un peu de décalage… mais merci beaucoup Fafa ! à bientôt !

  8. J'adore ces arbres ! Et j'avoue faire partie de ces gens qui leur font des câlins et… j'assume ! C'est tellement beau !

Commenter