• 16 Avr 2014
    PAR Magouille
    actu : 18 Mai 2016

10

Faits étonnants sur l’otarie de Californie

Il y a mieux qu’aller voir des otaries dans un cirque. Il y a : aller en Californie et découvrir ces grosses bê-bêtes. On peut les trouver en plein espace naturel, tout le long de la côte Pacifique, ou en décor urbain, comme sur le Pier 39 de San Francisco.

Leur comportement est le même partout : séances de roupillage collectives, batailles de coq, pêches intrépides de rares individus (les autres continuant de roupiller ou de se chamailler – toujours). L’otarie (sea lion en anglais) est un animal étonnant.


9 choses rigolotes à savoir sur l’otarie

1. L’otarie de Californie est un animal balèze : les mâles pèsent jusqu’à 350 kg, les femelles jusqu’à 100.

2. L’otarie est un pinnipède (du latin « pinna », aile, et « pedis », pied). Elle peut se mouvoir sur le sable grâce à ses nageoires avant, et aller plus vite qu’un homme (ça, on demande à voir).

3. Les mâles sont un peu punks : ils ont une bosse sur la tête couverte de poils blancs. Si vous voyez des otaries avec un pelage plus clair, ce sont des jeunes ou des femelles qui ont mué.

4. La saison pour observer des petits qui viennent de naître, c’est en juin-juillet. Une mère-otarie n’a qu’un seul petit par portée (de 6 à 9 kg à la naissance).

5. Les otaries se regroupent en bande, et aiment se reposer entassées les unes sur les autres. Elles peuvent aussi dormir dans l’eau en formant ensemble une espèce de radeau de flottage.

6. L’otarie perçoit les couleurs, mais seulement les bleu et vert – un vrai animal marin, quoi.

7. Certaines otaries californiennes sont… agents spéciaux. Elles sont entraînées par l’US Navy, à San Diego, et interviennent dans des opérations, pour détecter des mines marines et des plongeurs ennemis.

8. L’otarie a le rythme dans la peau. C’est ce que prouve Ronan l’otarie, qui a été entraînée à l’UCSC (Université de Californie Santa Cruz) à tenir un rythme.


9. L’otarie surfe. C’est une vraie Californienne :


Où observer des otaries ?

  • Sur le Pier 39, à San Francisco : le spot le plus connu, avec rassemblement de touristes assuré ; les otaries y sont reines depuis qu’elles se sont réfugiées à cet endroit de la baie, après le tremblement de terre de 1989 ; elles squattaient au niveau de l’océan, près de l’embouchure de la baire, sur les « Seal Rocks ».
  • Au bout du wharf de Santa Cruz : la population d’otaries y est assez importante, et il est possible de les voir de relativement près.
  • Dans les parcs littoraux, comme Point Reyes, Wilder Ranch, Año Nuevo… à Big Sur, et sur certaines plages comme à La Jolla, près de San Diego…

Amateurs(rices) de curiosités de la nature ? Lisez aussi nos articles sur les dauphins, les pélicans bruns, les papillons monarques et les baleines. Depuis que nous sommes en Californie, nous découvrons un environnement naturel vraiment différent et impressionnant.


Vous appréciez le blog ? Suivez-nous sur  Facebook, Google Plus, Twitter, Hellocoton, Geo ou Pinterest.
Commenter




10 réactions
  1. Trop mignon! La vidéo sur le rythme est rigolote! j'ai vu des cachalots pour ma part en Guadeloupe il y a deux mois, et ça m'a beaucoup plu, spectacle grandiose et impressionnant. La mer est si belle!
    Des bises

  2. Très bon article Je pourrais maintenant distinguer les mâles des femelles !

  3. Des cachalots ? Waouh ! Effectivement, ça doit être impressionnant !

  4. Merci Mélo ! J'avoue que jusqu'à présent, je n'arrivais pas à faire la différence moi non plus

  5. Cette otarie a le rythme dans la peau ! Bien plus que certaines personnes que je connais ;-p

  6. Très sympa votre article : je verrai les otaries d'un autre œil maintenant… Et au passage je découvre votre (nouvelle ?) mise en page du blog : elle est extra !!! Super jolie et bien pensée, je suis ultra fan !! (je voudrais la même !! ^^)

  7. Pas nous, j'espère !!

  8. Merci, c'est gentil ! Comme tu dois t'en être aperçue avec ton blog, les possibilités de Blogger ne sont pas immenses pour customiser la mise en page, mais un peu de bricolage, et voilà

  9. Ah ah non pas du tout !! Vous êtes les dieux de la piste, surtout toi !

  10. Hé hé, merci, ça fait plaisir de bon matin