💼
  • actu : 18 Mai 2016
    par Magali

5 💭

A Stanford, l’une des plus grandes universités américaines

Main Quad
Si on dit « université américaine », c’est effroyable, cela provoque des pensées en chaîne incontrôlables. Immédiatement, des images de campus verdoyants immenses aux vieux bâtiments viennent en tête. Des étudiants rentrant travailler (ou faire la fête) dans leurs petites chambres-placards avec leurs bouquins sous le bras vous passent sous les yeux. Et puis, un lot de noms-monuments, devenus synonymes de réussite à l’état pur, arrive en rafale : Yale ? Harvard ? Princeton ? N’ayez pas peur, nous aussi, ça nous fait cet effet, surtout quand on a su qu’on allait à Stanford.


Visiter une université américaine, c’est facile

Trublion y avait rendez-vous pour du boulot ; j’en ai profité pour faire le passager clandestin et me promener là-bas. C’était rigolo et intriguant de découvrir l’univers de cette université célèbre dans le monde entier. Visiter un campus, ce n’est pas forcément la première chose à laquelle on pense quand on vient aux USA. Et pourtant, cela peut valoir le coup si on a un peu de temps. Sachez-le : les universités américaines se visitent. Certaines ont même leur visitor center et leurs visites guidées. Une façon sympa d’aller valider (ou invalider) tous les idées reçues que l’on peut avoir.

Stanford, vue de loin
Stanford
Stanford Campus, USA

Les clichés validés à Stanford

  • Il y a de superbes infrastructures.
  • Les confréries, ça existe.
  • On peut aller en cours en skate (ou en vélo, mais c’est moins exotique).
  • L’étudiant américain a un esprit sain dans un corps sain : il n’oublie pas d’aller faire son jogging avant/après les cours.

Sigma Nu, Stanford
Memorial Court
Toyon Hall
Toyon Hall
Stanford, Old Union
Old Union
Henri Meyer Memorial Library

Les inattendus

  • A Stanford, on peut voir des sculptures de Rodin : les bourgeois de Calais.
  • Il y a une église au plein coeur de l’université dans laquelle on peut spirituellement explorer un labyrinthe (qui a parlé de laïcité ?).
  • Parmi les vieux bâtiments de l’université, il reste… une belle grange rouge et blanche, restaurée dans les années 80, avec son manège pour faire de l’équitation (Leeland Stanford, le fondateur de l’université, avait lancé son écurie de chevaux de courses).
  • On peut monter dans une tour pour voir de plus haut l’étendue du campus et la Silicon Valley : la tour Hoover (du nom du président américain… qui est passé par Stanford).

Memorial Church
Rodin Sculptures, Stanford
Stanford Main Quad
Stanford Red Barn
Stanford Red Barn
Hoover Tower

Etudier en Californie

La Californie attire les étudiants (et on les comprend). 8 des 10 universités qui reçoivent le plus de candidatures aux US se trouvent en terre californienne. En tête : UCLA (Université de Californie Los Angeles) et UC Berkeley. La différence de Stanford par rapport à l’UC, c’est que son système est privé. A Stanford, le prestige est à son niveau maximum. Les frais d’admission aussi : environ 55 000 – 60 000 dollars l’année. En visitant le campus, on se rend bien compte que les moyens sont là.

Dans le registre des campus moins clinquants et clichés, on vous avait déjà parlé de l’UC Santa Cruz, vraiment super atypique sur sa montagne couverte de séquoias et surplombant l’océan ; on adore ! Plus classique, plus au Sud, il y a l’UCLA, qu’on voit souvent dans les films ou les séries. Si vous voulez suivre la vie d’une Frenchie qui y étudie pour de vrai, vous pouvez d’ailleurs aller voir le blog de Gaëlle in LA.
Commenter




5 réactions
  1. Il est vraiment magnifique ce campus !

  2. Wouah j'adore! 🙂 Je n'ai pas eu l'occasion de voir 56000 universités mais je trouve que celle là est particulière, avec une architecture dans le type colonial 🙂 Merci pour la découverte 🙂 J'ai rajouté ton blog à ma liste de ti namis bloggers 🙂

    • Merci LaMadame 🙂 A bientôt !

  3. Superbe article, c'est trés beau ! Ton blog est vraiment sublime. On part faire la Cote Ouest dans 2 mois, et on envisage une visite de ce campus ; est-ce que tu y es allée comme ça sans rien demander à personne ou il faut se présenter quelque part ? Prendre un ticket ? (on aimerait faire une visite libre, sans guide). Merci par avance !!

    Anonyme
    • Hello ! Désolée pour la réponse un peu tardive… je n'avais pas de connection ces derniers jours 🙂 Merci pour ton commentaire ! Le campus se visite librement. J'ai fait mon petit programme toute seule, et c'est tout. La Tour Hoover est payante (2 dollars l'entrée si je me souviens bien), mais tout le reste est gratuit. On peut vraiment se balader sans souci partout. Il y a une appli Stanford pour avoir des infos si cela peut t'être utile. Et il y a aussi un visitor center pour choper une carte du campus.