10 jours de voyage sur la Central Coast, en Californie

Voyage Central Coast Californie
J’aurai bien aimé dire « 10 jours de voyage sous le soleil californien », mais ce serait mentir. Pour ses vacances de mai, notre copine Sandrine est venue profiter de l’air de Californie… exceptionnellement froid, venteux, bruineux (la chance !). On a fait une croix sur les plans plages, et on a sorti les bonnets pour partir en escapade sur la Central Coast, de San Francisco à Big Sur, en passant par Santa Cruz. Retour sur 10 jours d’épopée dans un univers bien windy !

3 jours à San Francisco

Malgré le vent glacial, on a pas chômé pour profiter de SF. A pied, en bus, tram, Bart, Uber et bateau, on a parcouru presque tous les quartiers de San Francisco, fait des musées, dégusté des dim sum et des vin californiens.
San Francisco

24h à Santa Cruz

On a quitté San Francisco pour longer le Pacifique via l’Highway 1 (la fameuse). Ce jour-là, le littoral est couvert de grisaille. Folle ambiance écossaise. Heureusement, Santa Cruz nous accueille avec du soleil. La côte, les surfeurs, Downtown, le Boardwalk, le campus et sa montagne… on découvre tout ça à la cool. Puis on met les voiles vers le Sud. Etape : San Luis Obispo.
Santa Cruz Beach Boardwalk

Journée désert, lac salé & côte Pacifique

A San Luis Obispo, on fait un ravage au petit-déj du motel. On a 2 heures de route pour s’enfoncer via la jolie route 58 dans les terres désertiques, jusqu’au lac salé de Carrizo Plain National Monument. Petit coup de stress car on se retrouve limite niveau essence au beau milieu de nulle part. On reprend la route du littoral. Direction : San Simeon. On passe à travers les belles collines du comté de San Luis Obispo, via la route 46. Très chouette.

D’Hearst Castle à Big Sur

On se réveille à San Simeon, au bord de la mer. On a prévu dès 9h la visite d’Hearst Castle, le pittoresque château d’un magnat de l’édition perché sur les collines, le long de la côte. Il y a un peu de crachin et de fog. Mais on essaye de s’imaginer le côté idyllique du lieu sous le soleil. En redescendant, on fait un saut sur la plage de Piedras Blancas, où sont affalés des éléphants de mer. Avec Año Nuevo State Park, c’est un des rares parcs où on peut les voir sur la côte. On remonte ensuite vers Big Sur, où l’on campe pour la nuit à Limekiln State Park, un mignon parc entre forêt de séquoias et petite crique.

De Big Sur à Monterey

Après une soirée feu de bois et barbecue, on se réveille au camping dans une ambiance… humide. Dans un gros moment de sagesse, on décide donc d’annuler notre deuxième nuit là-bas, et de concentrer tout notre programme à Big Sur sur une seule journée (au lieu de deux initialement prévues). On remonte donc tranquillement la côte, en faisant des baladounettes au bord des eaux d’un bleu profond : Julia Pfeiffer Burns SP, Andrew Molera SP et Point Lobos SP. On passe par Carmel et Monterey, avant de passer la nuit à Santa Cruz.

Retour à Santa Cruz, puis San Francisco

Programme chamboulé oblige, on s’improvise une dernière journée à Santa Cruz. L’occasion d’aller visiter le littoral des quartiers Est, Capitola et Aptos. On fait une halte pour voir SS Palo Alto, l’épave bizarre d’un vieux bateau en ciment, parquée à Seacliff State Beach, à Aptos. Après une dernière soirée « à l’américaine », entre copains, c’est le moment de reprendre la route de l’aéroport, le lendemain. A ce moment-là, le soleil commençait à faire son retour, le coquin. Quand on vous parlait des « subtilités météo » en Californie…

Commenter




8 réactions
  1. Tu fais tomber un mythe, là! Parfois il peut faire mauvais en Californie? pendant 10 jours?

  2. C'est rare, mais c'est possible ! Pour te rassurer, c'est le pire temps qu'on est eu hors hiver depuis qu'on est ici. Je suis revenue de ces 10 jours avec une crève carabinée… Toujours prendre de quoi avoir chaud quand on part en Californie, toujours

  3. Sandrine devait être contente de ce petit temps breton…. Mais ça avait l'air canon tout ça !!

  4. En fait, on ne lui a pas dit, mais elle est partie en Ecosse…

  5. Ce road-trip avait l'air bien sympa, dommage pour le mauvais temps ! Je ne connais pas beaucoup la Californie (juste un road-trip depuis San Francisco jusqu'à Seattle) et j'aime beaucoup ce que je découvre sur ton blog. J'espère avoir l'occasion d'y retourner. En tout cas, merci pour la balade !

  6. Super fan du vieux bateau ! Tres jolies photos Magouille

  7. Nous aurions du faire cette découverte l’été dernier. Malheureusement, la highway one était en partie fermée. De Monterey, nous avons rejoint Santa Barbara via Carmel Valley qui finalement valait tout aussi le détour.

  8. Et oui, les glissements de terrain à Big Sur, malheureusement… Mais c’est vrai que l’arrière-pays est méconnu, et certaines parties sont vraiment belles !

    Magouille